vendredi 2 octobre 2015

De l'arsenic retrouvé dans les vins américains

On connaissait déjà le Pudding à l'Arsenic grâce à Asterix et Cléopâtre, mais connaissiez-vous le vin à l'arsenic ? L'information a été rapportée par la presse canadienne suite à une étude menée par le Journal of Environmental Health.

Vin arsenic américain danger
Le pudding vin à l'arsenic

L'étude en question


Soixante-cinq vins des États-Unis — sauf un — affichaient un taux d'arsenic supérieur à ce qui est toléré dans l'eau potable. Quatre régions viticoles sont pointées du doigt par cette étude, à savoir la Californie, l'Oregon, Washington et New York.

Alors que l'Environmental Protection Agency — l'agence de protection de l'environnement américaine — fixe un seuil maximum de 10 parties par milliard d'arsenics pour l'eau potable, les vins testés par l'Université de Washington affichent un score honorable entre 10 et 76 parties par milliard — la moyenne étant de 24 parties par milliard —. Les vins de l’État de Washington présentaient le taux le plus élevé des régions étudiées.

Qu'il faut tout de même tempérer 

Cependant, la responsable de l'étude relativise ces résultats pouvant faire peur à première vu. Seuls les grands buveurs des vins avec une forte concentration d'arsenic peuvent être inquiets pour leur santé. L'arsenic est un élément naturellement présent dans l'environnement. Le risque associé à l'arsenic doit être évalué sur la consommation globale de l'individu. D'autres produits sont connus pour contenir de fortes quantité d'arsenic, comme le riz, le jus de pommes, les barres céréales ou plus surprenant certains laits maternisés faits avec du sirop de riz complet biologique. 

Boire l'un de ces vins régulièrement apporterait moins de 12 % des quantités quotidiennes recommandées en arsenic. En comparaison, le jus de pommes représente 25 % de l'apport préconisé et le riz atteint des seuils allant jusqu'à 101 % !

Plus inquiétant que l'arsenic, l'étude a permis de mettre en évidence des quantités excessives de plomb dans 5 % des échantillons.

la réponse ne s'est pas fait attendre


La réponse de l'organisme représentant les viticulteurs de Californie a été plus que rapide puisque cet après-midi le site Thedrinbusiness.com nous livre l'avis de l'Institut du Vin de Californie.

Dans un document intitulé "A quel point les gens devraient être inquiet (ou pas) de l'arsenic dans le vin", la Wine Institute of California (WIC) dénonce une propagande motivée financièrement et affirme que tous les vins vendus aux États-Unis sont totalement sûrs et les consommateurs ne devraient pas être inquiet d'en boire.

vin arsenic institut californie
Wine Institut of California

D'après l'organisme, les autorités testent régulièrement les vins pour assurer l'absence de produits toxiques — dont l'arsenic — dans le vin. Cette étude semble discutable puisqu'elle dévoile des résultats contradictoires par rapport à des études précédemment menées sur le niveau d'arsenic dans le vin.

Le Conseil de contrôle des alcools de l'Ontario, appelé Liquor Control Board of Ontario, a testé en 2014 pas moins de 2 247 vins de Californie. Le niveau d'arsenic mis en avant par cette étude est bien en dessous des résultats obtenus par l'Université de Washington.

Denise Wilson, la responsable de l'étude « coup de poing », demandait que des procédures de contrôle plus strictes soient mises en place dans les « règles de santé et de sécurité », mais pour l'institut ces règles sont suffisantes pour garantir la santé des consommateurs.


À lire aussi :

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !